METRO
En 2006, la société consortiale Corvetto, détenue majoritairement par Cipa Spa, a entamé une série de travaux dans le cadre de la ligne De Ferrari - Brignole du métro de Gênes. 

Ces travaux ont été réalisés en grande partie par une entrée de puits et se sont achevés en 2009.
La ligne De Ferrari - Brignole est comprise entre le point métrique 6 400,00 à hauteur du dernier tronçon d'exploitation des tunnels “Le Grazie” actuels, de là l'on passe à travers une vaste chambre dans le tronçon de tunnel bitube au point métr. 7 206,23 à hauteur des excavations à ciel ouvert de la Gare de Brignole. Sur la place Corvetto, nous trouvons les couvertures maximales dans la calotte d'environ 25 m, tandis qu'à la place Brignole, se trouvent les minimales d'environ 8 mètres. Tout le tronçon présente les caractéristiques d'une excavation urbaine à faible recouvrement, principalement localisée sous la voirie, des bâtiments historiques et des monuments de grande importance pour la ville de Gênes. L'avancement du tunnel a été possible en garantissant l'excavation en pleine section à l'aide du système A.DE.CO. et en utilisant des sections transversales différentes en fonction des convergences relevées en cours d'ouvrage, et du comportement de déformation des terrains traversés. Chaque section type du tunnel est définie par des soutènements dans la calotte, devant et au pied du cintre avec une intensité différente. 

Station Corvetto Entre les points métriques 6 636,94 et 6 716,94 se trouve la station Corvetto, formée d'un puits de descente de 36 mètres de profondeur d'où part ce que l'on appelle la Chambre d'abattage qui conduit aux tunnels de la station. La Chambre d'abattage a été réalisée grâce à une excavation en trois étapes de banc. Elle a une hauteur totale de 21 mètres, des cônes de section moyenne de 170 m2 et 32 mètres de long. Un soutènement de l'excavation a été mis en place avec des plastiques à renfort de verre cimentés sur le front et le pourtour subhorizontaux et subverticaux depuis le niveau d'excavation. L'excavation a continué en section courante, en revêtant de béton armé la section partielle avant le début des étapes de banc successives. Les galeries de la station sont à double voie et partent de la Chambre d'abattage sur une longueur de 80 mètres chacune et une section d'excavation de 152 m2. Pour le revêtement définitif, l'on a utilisé des plaques incurvées préfabriquées en béton afin de retenir la coulée de béton qui les englobe. Les plaques, connues comme “Prédalles courbes”, sont dotées d'une armature de projet sur leur contreparement. Par ailleurs, un équipement a été spécialement conçu pour leur manutention et leur positionnement. 

Tronçon station Corvetto - De Ferrari Du tunnel de la station Corvetto en direction de De Ferrari, nous avons réalisé une série de galeries en enfilade : la galerie de la ligne 2, de 167 mètres de longueur avec une section d'excavation de 66 m2, la chambre de raccordement de type 2, de 70 mètres de longueur et de 99 m2 de section d'excavation, la chambre de type 1, de 50 mètres de longueur et de 145 m2 de section d'excavation. À l'intérieur de cette dernière se dessine le réalignement des deux galeries “Le Grazie” actuelles, remises en état par nos soins sur 180 mètres au total. Elles rejoindront, par un parcours de 300 mètres, le tracé en construction et celui en exploitation qui débouche aujourd'hui sur la station De Ferrari. Les deux chambres ont été revêtues de plaques incurvées préfabriquées en béton armé pour contenir la coulée de béton, dont elles ont été enveloppées. Des situations délicates ont été constatées pendant les travaux d'excavation pour la chambre de type 1, en premier lieu parce que la courbure du tracé a amené la galerie sous les bâtiments de rue Roma et, en deuxième lieu, parce que le chantier a croisé les deux galeries Le Grazie dès les premiers mètres d'excavation de ce deuxième évasement. Cette interception a provoqué un impact environnemental acoustique et vibrationnel en cours d'avancement, qui a nous a obligé à interdire l'excavation pendant la nuit. Tronçon puits Corvetto - 

Puits de ventilation de la place Brignole Du tunnel de la station Corvetto, le tracé se poursuit par le tunnel de la ligne 4 sur une longueur totale de 334 mètres, passe sous la rue Serra pour atteindre la chambre de ventilation de la place Brignole. Ce tronçon a été creusé à partir de deux fronts de taille auxquels on accède par les deux puits de Corvetto et de Brignole. La rencontre des deux fronts a eu lieu au mois de décembre 2008, tandis que les revêtements définitifs ont été achevés au mois de janvier 2009. 

Tronçon station Brignole - Puits de ventilation de la place Brignole Le seul tunnel de la ligne du tracé ayant un accès au niveau du sol est la ligne 5 de la station Brignole en direction du puits Brignole sur une longueur de 377 mètres. Il avance en pente en dépassant l'amas calcaire de l'avenue Monte Grappa pour se placer perpendiculairement au faisceau de rails du parc ferroviaire de la station Brignole, le franchir en souterrain et atteindre la chambre de ventilation de la place Brignole. La phase d'exécution la plus critique de tout le tracé a été sans conteste celle de cette ligne à hauteur de la traversée inférieure du faisceau de rails de la station Brignole, qui devait avoir lieu sans interruption ni limitation de l'exploitation ferroviaire. Les raisons de l'aspect critique de la traversée inférieure en conditions d'exploitation ont été multiples. Rappelons, entre autres, les couvertures basses et variables de 4 à 7 mètres et le sol meuble, formé principalement de matériau de remblai. Après avoir décelé une tranche de 65 mètres environ sous le faisceau de rails, le concepteur a préconisé d'utiliser une série de sections géomécaniques très conservatives, dans lesquelles les activités de soutènement revêtaient une importance fondamentale pour la réussite de la traversée inférieure. Les premiers soutènements de la traversée inférieure ont débuté au point métrique 280 en avril 2008 et se sont achevés au point métrique 345 en octobre 2008. L'aménagement d'une auscultation continue en temps réel, permettant le repérage des déformations provoquées par les activités de construction souterraines sur la voie, a été tout aussi capital. Le contrôle constant et rapide de ces déformations s'est traduit par une vérification ponctuelle de la justesse des prescriptions restrictives du projet, ainsi que la modulation de la fréquence et de l'intensité des travaux. L'arrivée au puits Brignole a eu lieu au mois de novembre 2008. Une fois que la chambre de ventilation a été atteinte, toutes les machines ont franchi le puits et ont poursuivi leur avancement sur la ligne 4 jusqu'au front de taille de Corvetto, au mois de décembre 2008. 

Embranchement puits Largo Lanfranco avec le tunnel de la ligne Il s'agit d'une petite excavation et du revêtement de la galerie de raccordement.
···
Fiche de travail
Place: Italie - Gênes
Période: Novembre 2006 - Janvier 2009
Client: Metrogenova
Valeur: 10.000.000 EUR
Etat avancement travail: 100%
documents
album
photo


Copyright @2021 - All rights reserved   |   Privacy & Cookies
 
This site uses technical cookies, including from third parties, to improve the services offered and optimize the user experience.
Please read the privacy policy. By closing this banner you accept the privacy conditions and consent to the use of cookies.

SAVE & CLOSE