CANALISATION ELECTRIQUE "TERNA"
Le "Raccordement souterrain entre le lieu d'accostage des câbles marins à Favazzina et la verticale de la Station électrique de Scilla" est un ouvrage qui est partie intégrante de la nouvelle canalisation électrique à 380 kV CA à double terne Sorgente-Rizziconi raccordant la Sicile à la Calabre. Les ouvrages du projet consistent principalement en un tunnel subhorizontal de 2842 m de longueur, creusé à trou borgne, et en un puits vertical de plus de 300 m de profondeur. Ils permettront d'amener les câbles de l'accostage marin de Favazzina à la Station électrique de Scilla, placée au niveau approximatif de 630 m au-dessus du niveau de la mer. Le premier tronçon de tunnel, d'une longueur de 100 m, est creusé en traditionnel pour permettre d'introduire une partie du tunnelier et de franchir le passage ferroviaire et routier inférieur ainsi que le premier tronçon plus superficiel de roche déconsolidée et altérée.

 Dans cet ouvrage, CIPA participe à la réalisation des 100 premiers mètres du tunnel Favazzina par une excavation en traditionnel, le puits vertical (prérevêtement et revêtement définitif) et le raccordement au tunnel. 

Tunnel Subhorizontal - Favazzina 

La tête du tunnel subhorizontal se situe à proximité de la plage de Favazzina. Sur le plan, le tracé couvre un premier tronçon rectiligne d'env. 500 m de longueur, plus ou moins perpendiculaire à la ligne de la côte, une grande courbe dans le sens des aiguilles d'une montre (R=500 m), d'env. 630 m de développement sur plan, et un tronçon rectiligne d'env. 1710 m de longueur, qui va intercepter le puits. Le tunnel traverse le socle cristallin et métamorphique de l'Arc calabrien sur la quasi-totalité de sa longueur. Ce n'est que dans les 30-40 premiers mètres à partir de la tête du tunnel sur le littoral de Favazzina qu’il a été creusé dans des terrains meubles formant le remblai ferroviaire de la ligne Battipaglia-Reggio de Calabre et le remblai routier de la RN 18. Sur ce tronçon, il est creusé avec une section-type SG1, c'est-à-dire une section tronconique avec préconsolidation au contour de l'excavation, formée d'une couronne de jet grouting armé avec enfilages métalliques, un soutènement du front et un radier en souterrain avec du jet grouting uniquement. Pour ce tronçon, l'excavation a été pratiquée en pleine section et au moyen d'engins mécaniques sans recours à l'explosif avec des fonds d'env. 1,00 m, pour permettre la pose immédiate du prérevêtement en cintres métalliques et béton projeté. Pour le reste du tronçon, en l'occurrence 60-70 mètres, l'on a choisi la section-type SG2, c'est-à-dire un tunnel à section courante sans soutènement creusé à l'explosif, abstraction faite du prérevêtement avec des cintres et du béton projeté. Le revêtement définitif, après pose de l'imperméabilisation, a été réalisé en deux phases principales, la première dans les 30-40 premiers mètres pour compléter la section SG1, et le reste après avoir atteint 100 m d'excavation correspondant à l'achèvement de la section SG2. 

Puits Vertical  

Le puits vertical part de l'intérieur de la Station électrique de Melia, propriété de TERNA, pour rejoindre le tunnel décrit ci-dessus.L'excavation du puits, caractérisée par une hauteur de 300 mètres et un diamètre d'excavation d'env. 7 m, a été réalisée en traditionnel, du haut vers le bas, avec des fonds maximum d'env. 2,00 m pour permettre la pose immédiate du prérevêtement en cintres réticulés 100/20/30/10, placés à un empattement de 1,00 m jusqu'à 0,50 m de la chambre de raccordement décrite par la suite, et en béton projeté armé de grillage électrosoudé, sur une épaisseur totale du prérevêtement de 0,20 m. Le système d'écoulement des eaux comprend des pompes doubles en série logées dans les niches prévues à cet effet tous les 50 m à l'intérieur du puits. Ses dimensions ont été calculées pour faire face aux venues d'un débit de 40 litres/seconde. Les travaux du puits ont débuté en avril 2012 par la réalisation d'un collier en béton avec une armature mixte acier/VTR à l'entrée. L'excavation s'est poursuivie à hauteur du premier tronçon en sable d'environ 60 m, par la section-type SP1 prévoyant le présoutènement du pourtour de l'excavation au moyen de deux couronnes de jet grouting partiellement armées avec enfilages métalliques. Puisque le tronçon initial touchait des terrains formés de sables faiblement cimentés, le recours à l'explosif n’a pas été nécessaire. Cette section-type a été retenue jusqu'à la profondeur d'environ 80 m. L'excavation du puits s'est poursuivie au-delà de 80 m avec de l'explosif (SP2). Les charges ont été placées dans des trous réalisés par un Jumbo muni de deux foreuses hydrauliques. La section-type SP2 prévoit également un système de drainage permanent et l'emploi de linçoirs plongés dans le revêtement définitif. Un pont roulant a permis le levage et la descente de l'outillage destiné à l'excavation et des matériaux servant aux différentes étapes de travail. Il a également permis la manutention de la plate-forme métallique nécessaire aux travaux. L'excavation du puits s'est achevée en octobre 2013.


Raccordement du Tunnel ed du Puits

Les derniers mètres d'excavation du puits ont été le théâtre des activités préparatoires à la réalisation du raccordement avec le tunnel. Il s'est agi en l'occurrence de : • un anneau de renforcement en béton armé, • une continuation de l'excavation du puits et de la mise sous sécurité des parois d'excavation, • l'excavation et la consolidation du tunnel (SG3) formant la chambre de raccordement, • la réalisation d'un voile en béton armé avec VTR contre lequel le tunnelier achève le travail d'excavation, • le jet de base en b.a. où aura lieu la translation du tunnelier, • la construction de deux piliers en b.a. (curvilignes) au-dessous de l'anneau de renforcement, • la pose du revêtement définitif du tunnel de raccordement. Les travaux du tunnel (SG3) sont en cours d'exécution à ce jour. Le revêtement définitif du puits sera réalisé en béton renforcé de fibres et se caractérisera par des déconnexions structurales au moyen de linçoirs en polystyrène à haute densité. Le jet du revêtement définitif, de l'épaisseur de 35 cm, aura lieu en remontée par le recours à un coffrage glissant en continu, en laissant les barres à vérin plongées dans le revêtement ; la production prévue est de 5 m/j.
···
Fiche de travail
Place: Italie - Scilla
Période: Février 2012 - Août 2016
Client: Terna S.p.A.
Valeur: 43.287.000 EUR
Catégories SOA:
OG4 VIII |
OG1 VIII |
OS3 III |
OS30 IIIbis
Etat avancement travail: 100%
documents
links
album
photo


Copyright @2021 - All rights reserved   |   Privacy & Cookies
 
This site uses technical cookies, including from third parties, to improve the services offered and optimize the user experience.
Please read the privacy policy. By closing this banner you accept the privacy conditions and consent to the use of cookies.

SAVE & CLOSE